OKA le restaurant du moment

slide02

Rien qu’à parcourir les différents avis et commentaires sur le Net, on n’a plus qu’une seule envie c’est de courir essayer ce « nouveau » restaurant.

Reste à franchir- rançon du succès- l’étape compliquée de la prise de la réservation….

Pour cela après avoir été éconduite plus fois au téléphone, ce n’était jamais le bon moment, je tombais en plein service ou sur un répondeur qui ne prend bien sûr pas de message, je me suis rendue sur leur site.

S’il est possible de réserver rapidement et facilement sur le site, c’est toujours malheureusement à des horaires assez compliqués, c’est-à-dire pour le diner à 18h ou à 22h30. Horaires pas toujours faciles à gérer…

J’ai eu la bonne idée de tenter une réservation avec La Fourchette et là oh bonheur, j’ai réussi à obtenir sous un délai d’un bon mois une table pour 4 à 21 heures.

Première étape incontournable accomplie.

Nous y sommes allés avec nos amis Axelle et Xavier. La salle est toute petite, avec 18 couverts et ne paye pas de mine, la devanture non plus et on risque fort de louper l’entrée.

Avec une minuscule cuisine ouverte sur la salle, on se demande comment l’équipe de ce fabuleux restaurant réussi le miracle de préparer un aussi délicieux et étonnant repas !
Aux commandes de cet incroyable endroit, Raphael Rego jeune chef de 30 ans né à Rio de Janeiro et passé par le top des restaurants de la capitale avant de s’installer dans cet minuscule endroit depuis 18 mois.

Nous sommes venus chercher le dépaysement des saveurs nouvelles et de la créativité, eh bien ils en ont à revendre.

En les observant travailler, j’ai réussi quelques peu à décortiquer le secret de leur organisation.

Tout d’abord il n’y a pas de carte et pas de choix possible, un menu étonnant unique à 35 euros, qui se décline en six services est proposé à tous.

Je dois avouer que l’on a rarement rencontré, surtout à Paris, un tel bon rapport qualité/prix et que si le menu proposé l’avait été à 70€ on aurait été aussi ravis de le payer et d’en profiter.

Cela a l’avantage de réduire les préparations pour eux et d’autre part de pouvoir proposer des saveurs ciblées et un menu plus maîtrisé du point de vue des préparations et bien sûr du coût.

Après s’être enquis d’éventuels interdits ou aversions alimentaires, le menu servi est à la hauteur de nos attentes.

Commence alors un déferlement de saveurs et de produits d’Amérique du sud notamment du Brésil, mais attention cela ne signifie nullement feijoada et autres haricots rouges mais une cuisine française, moderne, inventive, légère et aérienne comme on les aime.

A nous le café, le cacao, le manioc, la coriandre, l’igname et le maté-entre autres pour donner du peps ensoleillée à tous les plats !

Nous commençons par une mise en bouche de  ensuite un dos de cabillaud, et une tranche de bœuf wagu servie avec une purée de haricots rouges.

En dessert on nous prose une étonnante glace à la coriandre servie avec des gruaux de cacao et un sorbet mangue passion.

Pour accompagner ce menu bien étudié aux saveurs inédites, on vous propose une sélection de vins à 35€ et de nombreux vins d’Amérique du sud à la bouteille ou au verre.

Et lorsqu’on a dégustés tous ces délices on n’a qu’une seule envie recommencer, et pourquoi pas de suite !!!

Aux dernières nouvelles, le restaurant ferme autour de la période des fêtes de fin d’année pour se relooker et se refaire une beauté. Ouverture prévue courant janvier.

Pour reprendre cette aventure de plus belle.

Oka
28 rue de la Tour d’Auvergne 75009 Paris
01 45 23 99 13
okaparis.fr

3 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *