Hotel Particulier: un air de campagne à Montmartre

IMG_0840

Un peu coincés à Paris en plein été, et avec des désirs de voyages contrariés, nous avons choisi de jouer les touristes dans un coin de Paris quasi réservé aux voyageurs, j’ai cité Montmartre et la fameuse Place du Tertre.

Pour cette soirée ensoleillée à Montmartre, nous commençons donc par jouer aux parfaits touristes en buvant une bonne bière, bien fraîche dans un des nombreux cafés de ce romantique endroit. Surfait? Sûrement! Mais si typique, pittoresque et parisien. Je me souviens avec nostalgie de l’époque où j’avais presque élu domicile sur cette place lorsque j’étais moi-même touriste!

Cette halte sur la Place des Tertre fut pour moi l’occasion de goûter à un des sommets des bières françaises, eh oui il y a encore de nombreuses aspects de la gastronomie française que je ne connais pas; la bière Picon, aromatisée à la liqueur d’orange. D’après le serveur doté d’un beau bêrét-le pauvre!- elle a été créée en Algérie.

Après cet intervalle touristiquement bruyant et coloré, j’avais réservé pour un dîner dans une de ces terrasses « secrètes et préservées » piochée dans une des nombreuses listes qui fleurissent sur le Net.
Le jardin de l’Hotel Particulier, un véritable coin de campagne à Paris. Et c’est vrai! C’est exactement cela! Une très belle maison bourgeoise comme on en trouve en Province, avec un très joli jardin verdoyant et bucolique de 900m2.

Sur notre chemin

IMG_0814

L’endroit charmant, géré et entretenu d’une main de maître, n’a de provincial que l’aspect. Ici on a su exploité le charme pittoresque et quelque peu suranné de l’endroit. Mis à part le restaurant et bien sûr le service hôtelier ***,  on trouve un premier niveau de la maison et un coin du jardin organisés en bar à tapas et délicieux cocktails; Le Très Particulier, est un bar musical et fort joyeux et très prisé avec des concerts live DJ tous les vendredis soirs.

IMG_0841

L’hôtel est bien caché au fond d’une impasse et l’on pourrait passer devant sans rien remarquer, ne serait-ce la présence d’un voiturier et de quelques voitures de luxe…
On sonne devant un portail noir très mystérieux et l’on part un peu à l’aventure dans cette allée pavée et bien déserte….et l’on craint de s’être trompé d’endroit.
Un peu au hasard on arrive à une autre portail, qui s’ouvre magiquement sur un très joli jardin , volontairement laissé un peu à l’abandon, de façon à ce que la végétation luxuriante donne une impression bien réussie de campagne naturelle et livrée à elle-même.
L’endroit est charmant, bucolique et très romantique.

IMG_0816

Venons-en à la carte du restaurant, La Mandragore. Ce n’est pas du tout un menu de campagne, provincial. Au contraire, les plats se veulent très sophistiqués et travaillés, avec des mélanges de saveurs d’ailleurs. Bref une carte très parisienne.
J’aurais peut-être eu envie de déguster des plats plus « terroir français »…. pour compléter cette atmosphère.

Nous avons le choix entre un menu avec entrée, plat et dessert à 55 euros ou un menu à 5 services à 72 euros.

Nous optons pour le « petit » menu. et nous déclinons la proposition de 2 verres de vins sélectionnés pour accompagner le repas à 22 e et 3 verres à 30 euros. Nous choisissons une bouteille de Médoc à 54 euros.

On nous sert, un petit amuse-bouche rigolot et inattendu; un steak tartare! C’est la première fois que j’ai un hors d’oeuvre-j’avoue- aussi peu sophistiqué! Mais j’ai beaucoup apprécié car à mon avis, c’est en parfaite harmonie avec le cadre.

 

 

 IMG_0829

 

En entrée, nous choisissons tous les deux un saumon à peine fumé, sur lequel il n’y a pas grand-chose à dire, ….mis à part la parcimonie avec laquelle il a été servi…

 

Viennent ensuite les plats principaux.

Laurent a opté pour le boeuf argentin moyennant un supplément de 8 euros quand même! Servi sur un lit de salade et accompagné d’une intéressante purée au fromage corse

IMG_0834

Et pour moi le cabillaud de ligne à l’anis et thé Matcha, accompagné de ses petits légumes verts. Non seulement les légumes étaient « tous petits » par la quantité, mais le poisson coupé au sabre certes, était servi en mini portion.

Peut-être étudié pour le menu en 5 services???

IMG_0830

Je ne peux pas dire que les plats et les associations n’étaient pas réussies. Les saveurs étaient au rendez-vous…Tout était bon, mais loin d’être original, mais surtout servi froid ….et sans générosité!!! Le prix est excessif!

Venons-en aux desserts :

IMG_0836IMG_0835

 

Un dessert à la mangue et fruits de la passion plutôt frais et goûtex pour Laurent et un assemblage de chocolats noirs et blancs pour moi qui m’a drôlement fait pensé à des profiterolles mises en scène….

 

Le prix de ce joli repas? Si l’atmosphère est celle d’un jardin luxuriant de campagne, les prix quant à eux sont bien parisiens : 90 euros par personne.

Est ce que je vous recommande cet endroit? Oui quand même, car c’est adorable et destressant….Essayez-le peut-être au brunch du week-end ou pour le thé? Pour profiter encore plus peut-être de ce bel environnement…..

Un petit mot pour finir: le service est pro et la serveurse était charmante

 

Hotel Particulier
23, avenue Junot
75018 Paris
Tél : 01 53 41 81 40
www.hotel-particuler-montmartre.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *