Bistrot Papillon, une chrysalide prometteuse!

IMG_4994

Le 9ème ; un autre quartier de Paris qui foisonne en bistrots, bars et autres lieux branchés.

C’est vrai c’est un de mes quartiers de prédilection, car c’est là que se trouve les bureaux de mon Laurent et ainsi j’ai plus de chance de le booster pour qu’il « soit à l’heure »!! Le jour où il aura le temps de parcourir mon blog….. aie ya yay!

Bon mais il faut reconnaître que s’il a beaucoup de qualités et bien…l’exactitude n’en fait pas partie.

Ce soir là, encore une petite ruse de ma part: lui annoncer que la réservation était pour 20:30 pour lui donner le temps d’y être à 21 heures.

Ruse concluante, on y était à 20:40… magnifique!

Venons-en au lieu. Il a tout pour plaire. Sobre, élégant, contemporain avec une légère touche vintage des années 50, il dégage une impression très agréable.

La salle est remplie aux 3/4, pas complète, aussi nous avons le choix pour nous installer à une belle table avec une confortable et moelleuse banquette.
Et oh indélicatesse!! on n’attend pas nos amis et on se laisse charmer par la belle carte avec ses nombreuses tentations et par l’impressionnante armoire à vins, et conseillés judicieusement par le gérant, on commande une bouteille de Bourgogne rouge ..parfaite!

Axelle et Xavier, comme d’habitude sont pile poil à l’heure.

La carte est courte, les plats classiques avec une touche de modernité et d’exotisme sont alléchants et la formule raisonnable à 28 euros pour une entrée plat et dessert.
En revanche le service est un peu lent, et un bon moment s’écoule avant qu’on ne vienne prendre notre commande. Les plats ont également tardé à arriver.
La coordination fait également défaut, car 3 d’entre nous, intrigués par l’appellation « foie gras confit » et peu tentés par un autre option ayant opté pour le foie gras confit, malgré le supplément de 5 euros pour cette entrée. Pas de bol, on nous annonce qu’il n’y a en plus que pour 2- et la salle n’était même pas remplie.

Venons-en au contenu des assiettes. Première qualité indéniable et premier bon point: elles sont fort belles et bien copieuses!

Le foie gras était tout simplement cuit, et très bon, bien assaisonné et accompagné de clémentines et de radis noir. Mais je n’ai pas bien compris l’appellation « confit » de la carte.

Le boudin noir était parait-il excellent, voire exceptionnelle mais personnellement je ne suis pas une fan de ce plat.

Au moment du plat principal, nous notons malheureusement là aussi un problème de coordination :  Les hommes sont servis en premier et nous voyons notre plat arriver après 5 longues minutes.
Ils avaient pris du filet mignon de porc caramélisé et cuit à merveille de deux façons différentes : une traditionnelle et une à basse température qui garde à la viande une belle couleur rosée et une tendresse incroyable. La couleur rosée a intrigué et nous avons demandé des explications au serveur, car tout le monde sait que le porc doit être bien cuit pour des raisons sanitaires. Accompagné de potiron caramélisé et bien relevé, c’était un délice.

IMG_4979

J’avais pris ainsi qu’Axelle, un lieu jaune à l’émulsion de crevettes, agrémenté de coques, de petits pois et tagliatelles de céleri. Fort alléchant, mais une première petite déception dès l’arrivée de l’assiette car notre plat était tiède, presque froid…même s’il s’était fait attendre.
Nous avons un morceau de poisson fort généreux et appétissant, accompagné de quelques coques et de céleri. Mais où était la fameuse émulsion??? Et les petits pois? Oubliés ou remplacés fort probablement par une quantité non négligeable de sel…
Toute la composition et surtout le poisson, était incroyablement trop salée. Mon amie n’a pas pu terminer son assiette. J’ai réussi à le faire, car je suis moins regardante sur le sel et que c’était bon malgré tout…

IMG_4985

Nous terminons notre repas à ce stade, nous n’avions plus faim et puis c’était un peu long et plus q’un peu décevant.
J’avoue que je n’ai pas très bien compris les notes et les commentaires fort élogieux que j’avais vus sur les différents sites….

Les produits sont de qualité, les combinaisons intéressantes tout en restant plutôt classiques, les cuissons sont superbement maîtrisées…mais des plats d’une qualité inégale…Et il manque ce quelque chose…Des détails qui font la différence entre un repas correct et un repas excellent et inoubliable. Notre dîner faisait et malheureusement!- plutôt partie de la première catégorie.
Ca aurait pu être au top, mais ça ne l’était pas…Ce qui m’a autorisé à parler de chrysalide…qui peut devenir un beau papillon!

Malchance? Un cuisinier malade…un manque de personnel….Bref le Bistrot Papillon n’était pas au niveau attendu…
Le budget est correct…si certains manques-ou excès s’agissant du sel- n’avaient pas été au rendez-vous : on a payé 38 euros/personne.

Bistrot Papillon
6 rue Papillon
75009 Paris
Tél : 01 47 70 90 03
contact@bistrotpapillon.paris

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *